Hébergement web : Quel est le meilleur hébergeur Web

Créer des sites sur internet n’a jamais été aussi simple. Désormais, n’importe qui, même sans connaissances techniques importantes, peut concevoir les pages web de son blog ou du site de sa compagnie. On peut ainsi parler de nos passions, faire découvrir notre société, créer une boutique en ligne ou même concevoir des sites niches pour gagner un peu d’argent sur la toile.

Bref, on a le choix de faire ce qu’on veut sur le net, et on aime cette liberté. En revanche, il y a une chose à laquelle on ne peut échapper, c’est l’hébergement web. Ici, je vous parle des meilleures solutions d’hébergement, et je vous explique tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Hébergeur web : Test et Avis

O2switch : Tout illimité et très simple

o2switch testJ’ai envie de placer o2switch à la première place pour la simplicité de son offre, qui va répondre à la plupart des profils utilisateurs. Si vous n’avez qu’un unique site statique ou que vous êtes une grosse structure e-commerce, ce n’est pas l’hébergeur idéal. En revanche, si vous avez plusieurs sites internet réclamant de bonnes ressources, mais sans recevoir 10 000 internautes à la minute alors vous êtes au bon endroit.

Ici, on ne trouve qu’une offre unique à 5 € par mois. Elle nous permet un nombre de sites illimité, un espace de disque dur illimité, autant d’adresses mails que l’on souhaite, 32 Go de RAM en ressource, et tout un tas de fonctionnalités comprises dans le prix. Il n’y a absolument aucun outil optionnel, tout est compris de A à Z.

Les serveurs sont implantés en France, ils sont à la pointe de la technologie et offrent des performances de très bon niveau. Vos sites seront toujours accessibles et bien sécurisés. Il y a réellement tout ce qu’il faut pour gérer nos noms de domaine, optimiser nos sites et progresser en analyse et référencement. C’est un très bon hébergeur, pour les débutants comme pour les créateurs de sites plus expérimentés. Cliquez ici pour lire notre avis complet.

Voir le site

PlanetHoster : Une offre unique très intéressante

planethoster testC’est là encore une offre unique très intéressante. Il n’y a pas de surprise, pas de frais cachés ou d’options disponibles seulement en payant plus cher. Les serveurs mutualisés de PlanetHoster sont installés au Canada et offrent pour 6 € par mois l’ensemble de leur puissance. On peut créer autant de sites qu’on veut, le trafic et la bande passante sont illimités, et les comptes emails également. Pour 2 € de plus, on trouve l’offre VIP, avec un VPN performant et WHOIS privé pour travailler le plus discrètement possible.

PlanetHoster nous offre un nom de domaine à vie, ce qui est plutôt rare. On trouve ensuite plus de 350 extensions, dont certaines très exotiques. L’achat de DNS est simple et les tarifs sont un peu plus bas que la moyenne, que ce soit pour l’enregistrement ou le renouvellement. Du côté des performances, PlanetHoster est un hébergeur très fiable, avec un taux de disponibilité optimal et des ouvertures de pages rapides.

Le service client est également performant, avec des conseillers et des techniciens qui répondent rapidement à toutes les requêtes. On se sent suivi et c’est évidemment une très bonne chose pour conserver toujours des sites disponibles et optimisés. L’interface est également simple et agréable à utiliser, bref, il n’y a pas beaucoup de reproches à faire à cet hébergeur web. Cliquez ici pour lire notre avis complet.

Voir le site

OVH : Le leader européen

Si OVH est un des leaders mondiaux et le leader européen, ce n’est pas pour rien. Ici, on trouve absolument tout, de l’offre à bas coût pour un unique site statique, aux serveurs dédiés pour les sites e-commerces très gourmands en ressources. La quantité d’offres est pléthorique, avec du VPS, du Cloud, et il y a donc des solutions pour tous les types de créateurs de sites. Les tarifs sont intéressants, à condition bien sûr de savoir ce que l’on cherche. En effet, pour un profane, c’est assez compliqué de savoir vers quoi s’orienter.

Il y a cependant des tonnes d’informations sur le site et un service clientèle à l’écoute qui vous orientera selon vos besoins vers la solution d’hébergement la mieux adaptées à vos besoins. La qualité des serveurs n’est plus à démontrer, OVH fait partie des plus rapides et des plus performants du marché. Vos sites sont ici en sécurité !

Les noms de domaine s’achètent et se vendent très simplement ici. On trouve un nombre d’extensions très important et les tarifs sont dans la bonne moyenne. Le gestionnaire de DNS est pratique à utiliser, on va pouvoir gérer nos sites un par un très simplement, les analyser et utiliser tous les outils mis à disposition pour les optimiser au maximum. Les fonctionnalités sont en effet très nombreuses, mais beaucoup sont payantes. Quoi qu’il en soit, on pourra ajouter des services au fur et à mesure de notre progression. Cliquez ici pour lire le test complet.

LWS : Un hébergeur performant et pas cher

LWS avis testLWS est un hébergeur web français qui connaît un certain succès avec plus de 180 000 sites hébergés, ce qui en fait un des leaders sur l’hexagone. Son succès est dû à une offre attractive, proposant de belles ressources pour des prix vraiment intéressants. L’hébergement est tout à fait performant, les datacenters sont très sérieux et possèdent des serveurs puissants. Le taux de disponibilité flirte avec les 100 % et toutes les pages de vos sites optimisés vont s’ouvrir en quelques secondes.

Il y a 4 packs au choix, tous à des prix vraiment compétitifs. Vous aurez accès à de nombreuses applications, dont les CMS les plus connus que sont WordPress, Joomla ou encore Prestashop, et des centaines d’applications sont certifiées compatibles. L’enregistrement de noms de domaine se fait très simplement. Il y a plus de 350 extensions au choix. Le panneau de contrôle est complet, et il vous sera possible de choisir votre serveur pour chaque site.

Le niveau de protection est excellent, vos sites sont en sécurité ici. On note la présence de SiteBuilder en plusieurs versions, pour construire vos sites aussi professionnellement que possible. Enfin, de nombreux outils sont proposés, certains gratuits et d’autres payants, pour optimiser notre référencement, pour gérer notre messagerie, ou même pour envoyer des SMS. LWS est un hébergeur complet et très sérieux. Cliquez ici pour lire notre avis complet.

Voir le site

1&1 : Le leader mondial de l’hébergement web

1&1 avisJe ne l’ai pas mis en haut de mon comparatif, tout simplement parce qu’1&1 n’a clairement plus besoin de publicité. C’est un hébergeur très réputé, qui propose des solutions pour tous les types de créateurs de site. Le petit blogueur tout autant que le patron d’un e-commerce, trouveront des solutions adaptées à leurs besoins. 1&1 propose en effet un hébergement sur-mesure, avec plusieurs packs, tous modulables en différents niveaux de performance.

L’offre est variée, mais reste facilement compréhensible. On s’y retrouve plus facilement que chez OVH par exemple. Les tarifs sont dans la bonne moyenne, notamment parce qu’on ne va payer que ce dont on aura besoin. 1&1 permet d’obtenir des noms de domaine à des prix vraiment très bas la première année. Attention tout de même au renouvellement, qui s’avère parfois plus cher que prévu. La gestion des DNS est très simple, l’interface est pratique et permet d’analyser nos sites avec précision.

On trouve tout un éventail d’options, gratuites et payantes, pour nous permettre d’améliorer nos sites, aussi bien pour le référencement que les performances de connexion. Il y a même des outils d’e-marketing de très bonne facture, souvent à des prix très compétitifs. C’est notamment vrai pour l’emailing, efficace et pas très cher. Bref, 1&1 est au top depuis plusieurs années, c’est une valeur sûre. Cliquez ici pour lire notre avis complet.

C’est quoi un hébergeur web ?

Le rôle premier d’un hébergeur web, est de permettre aux internautes d’avoir accès à votre site. Pour cela, il conserve toutes les informations du site, et il délivre une quantité de bande passante. On peut avoir un site web hébergé chez soi, sur son propre ordinateur. Il suffit pour cela de quelques connaissances en informatique. Malgré tout, c’est une solution qui n’est pas intéressante et rarement viable, à moins d’avoir du super matos. Voici pourquoi :

  • La machine doit être allumée tout le temps. Si vous éteignez votre ordinateur ou votre box internet, alors les internautes n’ont plus accès au site.
  • Un ordinateur entier doit être dédié à ça pour éviter les ralentissements.
  • Tous les calculs effectués entre votre machine et celles de ceux qui visites votre site consomment beaucoup d’électricité.
  • Plus vous aurez de visiteurs et plus vous aurez besoin de bande passante. Très rapidement, il y aura saturation, et tout au mieux quelques dizaines d’internautes pourront se connecter simultanément à votre site.
  • Il faudra maîtriser correctement le réseau et avoir du très bon matériel. Au moindre problème, le site n’est plus accessible.

L’hébergement web à la maison est donc possible, mais c’est compliqué, et souvent moins performant qu’un hébergement web sur les datacenters d’un hébergeur professionnel. De grosses structures comme Facebook ou d’autres, possèdent évidemment leurs propres hébergeurs afin de maîtriser totalement les données de leurs utilisateurs.

Un hébergeur web va vous louer de la place sur ses serveurs ou même vous dédier des serveurs entiers selon vos besoins. Vous payez chaque mois quelques euros pour cette location, et évidemment, plus vous avez besoin de place et de performances élevées, plus ce sera cher. Cependant, à moins que vous ayez une société e-commerce immense, vous trouverez des offres tout à fait accessibles.

Les différents types d’hébergement web

L’hébergement web gratuit

Vous pouvez créer un site et l’héberger gratuitement sur différents serveurs. La plupart des CMS pour la création de site, comme WordPress, Joomla ou même Prestashop pour ouvrir une boutique en ligne. Cependant, vous serez très rapidement limité en espace de disque, en bande passante et en fonctionnalités.

Vous n’aurez pas accès à tous les thèmes pour la création du site, vous ne pourrez pas ajouter des vidéos trop lourdes, et finalement vous ne pourrez faire qu’un site très basique. C’est suffisant pour un petit blog avec quelques photos, mais ça montre rapidement ses limites.

D’autant plus que certains services vont inclure des publicités sur vos sites, dont vous ne profiterez pas, et vous n’aurez souvent aucune possibilité de monétiser vos pages. Bref, l’hébergement gratuit, c’est bien pour se lancer, pour commencer un petit blog, mais très vite, on aura besoin d’une véritable solution d’hébergement.

L’hébergement web mutualisé

Un site internet moyen, ne consomme pas énormément de ressource. C’est pourquoi les hébergeurs proposent de regrouper plusieurs sites sur un même serveur. On parle alors d’hébergement web mutualisé. La plupart des créateurs de site utilisent ce genre d’offre, ce qui permet de réduire les coûts, tout en bénéficiant d’une puissance importante et donc de bonnes performances.

On va choisir notre offre selon l’espace nécessaire et les ressources dont on a besoin. La plupart des hébergeurs proposent différentes formules avec la possibilité de créer un seul site, 10 sites, ou d’être illimité. Chacun va donc prendre la place dont il a besoin sur un ou plusieurs serveurs.

Votre site va cependant partager une adresse IP avec de très nombreux autres sites. Il peut y avoir plusieurs milliers de sites par serveur. Ce n’est pas un problème, à moins d’avoir un site commercial à très fort trafic, mais dans ce cas on utilisera plutôt un serveur dédié.

Lorsqu’on choisit un hébergeur mutualisé, on fait le choix de la collocation. Du coup, on doit se partager les ressources. Espace du disque dur, et surtout mémoire vive sont fragmentés entre les différents sites. Si l’espace est bien compartimenté, la bande passante ne l’est pas toujours. Du coup, lorsqu’un site a de nombreuses visites d’un coup, il va utiliser beaucoup de ressource, et forcément vous en aurez moins. Cela dit, tout se passe généralement très bien. Tous les sites n’ont jamais leurs pics de visites en même temps et les variations de ressources sont donc relativement modérées.

L’hébergement mutualisé va s’adresser plutôt à des débutants ou à des petites entreprises n’ayant pas des besoins incroyables en terme de ressources. On trouve cependant vraiment des offres très différentes, avec plus ou moins de ressources, des adresses mails uniques ou illimitées, des espaces de stockage contraignant et d’autres trop important, bref, c’est à vous de chercher le juste-milieu en prenant en compte votre progression future.

L’hébergement VPS

Il s’agit d’une solution hybride entre le serveur mutualisé et l’hébergement dédié. Ici, on va créer plusieurs serveurs dédiés virtuels, sur un unique serveur. Ainsi, chaque utilisateur possède son espace sur le serveur en question et l’utilise exactement comme un serveur dédié. La mémoire vive est alors bien protégée, et la bande passante est toujours garantie à un certain niveau. En réalité, on ne partage ici que le disque dur.

On aura alors plus de souplesse au niveau de l’administration de l’hébergement, un peu comme si on avait un serveur à la maison, uniquement pour nous. Bien sûr, la maintenance et la gestion du serveur se font directement chez l’hébergeur. Au final, on a les avantages de l’hébergement mutualisé, avec des tarifs assez bas, et ceux d’un serveur dédié avec plus de possibilités et de paramétrages.

Bien sûr, les performances vont finir par plafonner à un moment ou à un autre, et on n’aura pas la même puissance qu’un véritable serveur dédié. Les plus pointilleux vous diront même qu’il y a les défauts des deux mondes, plus que les avantages. Les performances ne sont effectivement pas optimales, assez éloignées d’un serveur dédié, et il faudra gérer soi-même tout un tas de choses, comme les sauvegardes par exemple, qui sont assez rarement proposées nativement sur un VPS.

L’hébergement dédié

On est ici dans le haut de gamme. Ici, on va disposer de sa propre machine. On ne la partage avec personne et on jouit alors de toute sa puissance. Pour le coup, vous aurez toujours à disposition les ressources produites par le serveur. C’est bien sûr idéal pour un gros site assez gourmands, ce qui est notamment le cas des boutiques en ligne ayant un grand nombre de clients.

Il y a vraiment une grosse différence de puissance et de performance, mais ce type d’hébergement demande des connaissances et un gros travail de maintenance. Vous devez tout faire vous-même, en surveillant votre consommation de ressource, en faisant ou non les mises à jour, en gérant la sécurité, etc. Bien évidemment, les hébergeurs vous proposent de nombreux outils supplémentaires pour faire tout ça, mais tout aura un prix.

L’hébergement Cloud

Ici, on va pouvoir bénéficier de performances de haute volée, en créant des serveurs virtuels à partir d’un réseau de serveurs. C’est un peu du VPS 2.0. Cela permet d’avoir une grande souplesse dans nos ressources, sans être limité à un unique serveur. Là encore, c’est une solution pour ceux qui ont besoin d’énormément de ressources.

L’avantage du Cloud est qu’il réclame très peu de maintenance. C’est l’hébergeur qui prend tout en charge. L’utilisation est donc très pratique. Bien sûr, le prix est très élevé pour ce type d’hébergement. Ce sera 2 à 3 fois plus cher qu’un serveur dédié, qui coûte déjà entre 50 € et plusieurs milliers d’euros par mois.

Comment choisir son hébergeur web ?

Afin de choisir le bon hébergeur pour son ou ses sites web, il va falloir se poser quelques questions. Ce n’est clairement pas un choix que l’on prend à la légère. Même au-delà de l’hébergeur, ce sont les différentes offres de chacun d’eux, qu’il faudra analyser.

Quels sont vos besoins ?

Au moment de choisir son hébergeur, c’est la première question que l’on doit se poser. Vous avez forcément quelques besoins techniques en matière d’hébergement, et c’est à eux que vous devez répondre.

  • Quel site voulez-vous créer ? Est-ce un simple blog statique, un site plus dynamique pour parler de votre passion, une vitrine pour une entreprise locale, un site e-commerce d’envergure internationale ?
  • Souhaitez-vous créer un site unique ou bien avez vous un projet pour la conception de plusieurs sites ? Dans le second cas, combien de sites pensez-vous créer sur le moyen terme ?
  • Combien de visiteurs espérez-vous chaque jour la première année ? Il est préférable de voir assez large et de réfléchir aux efforts en terme de référencement et de marketing, qui viendront probablement gonfler le nombre de visiteurs.
  • De quelle capacité de stockage avez vous besoin ? Plus votre site possède de pages, d’image, de vidéo, de gif, plus il est lourd et plus il demande de la place. Si vous avez plusieurs sites, faites le cumul.
  • Quelle intégration souhaitez-vous faire ? Est-ce que vous utilisez des applications particulières ou bien travaillez-vous avec un CMS comme WordPress, Joomla, SiteBuilter ou Prestashop ? Tous les hébergeurs ne permettent pas d’utiliser tous les CMS ou toutes les applications, ils peuvent cependant proposer des éditeurs très simples pour créer son site en quelques minutes.
  • Souhaitez-vous que votre site se transforme progressivement en e-commerce ? Si oui, il faut évidemment s’assurer que l’hébergeur vous permet cette mutation, sans trop de limitations.
  • Allez-vous acheter beaucoup de noms de domaine ? Souhaitez-vous des extensions particulières ? On ne trouve pas toutes les extensions chez tous les hébergeurs web.
  • Vous avez besoin de plusieurs adresses mails par site ? Si oui, combien ?
  • Souhaitez-vous un niveau de sécurité particulier pour vos sites ? C’est assez important, notamment si vous souhaitez créer une boutique en ligne, ou mettre des liens de téléchargement.

C’est en se posant tout ces questions, que vous vous approcherez au mieux des offres d’hébergement les mieux adaptées à vos besoins. Il faut vraiment faire cette petite analyse sérieusement, pour éviter de se retrouver avec un hébergeur qui montre rapidement ses limites.
Penser au futur !

Il faut penser à l’avenir, d’autant plus pour le site d’une entreprise. Bien sûr, il est inutile de prendre une formule très chère avec des ressources illimitées en espérant devenir une multinationale au bout de quelques mois, mais vous apprécierez une solution capable d’évoluer dans le temps.

Selon votre secteur d’activité, vous aurez peut-être un trafic assez limité pendant quelques mois, et une montée en puissance rapide sur le moyen terme. Il est évidemment préférable de choisir une solution adaptée à vos prévisions et même légèrement au-dessus. Il n’y a évidemment rien de pire que d’avoir du succès et que le site soit saturé et trop lent à cause d’un grand nombre de visites.

Certaines offres sont illimitées, c’est peut-être une bonne idée de rejoindre immédiatement ce type de produit, pour éviter les problèmes techniques dans le futur. Si vous prévoyez du trafic alors prenez les devant, et n’attendez pas qu’il soit saturé. Vous devez penser à vos besoins immédiats, mais également à vos besoins en cas de succès.

Les adresses mails

Généralement, tous les hébergeurs proposent désormais ce service. Cependant, il est parfois totalement gratuit avec une unique adresse par site, parfois l’offre permettra 10 ou 100 adresses mails, et d’autres proposent un nombre de boites mails illimité. Cela permet d’avoir des adresses sous le format de votre nom de domaine (ex : support@nomdedomaine.com).

Ici, tout dépend du type de structure que vous êtes en train de bâtir. Certains vont se contenter d’une unique adresse mail qu’ils n’utiliseront même jamais, et d’autres auront besoin de plusieurs boites mails pour donner des adresses à leurs collaborateurs, associés, employés, etc.

Dans quel pays ?

On sait que la localisation des serveurs fait partie des critères de référencement SEO. Du coup, il est forcément conseillé d’utiliser un hébergement web dans le pays de notre cible clientèle. Ainsi, vos sites devraient apparaître plus facilement dans les recherches sur les navigateurs des internautes. Ce n’est pas le premier critère SEO, mais c’est une manière de mettre plus de chances de son côté.

C’est également toujours plus simple de communiquer avec un hébergeur qui parle la même langue que nous. En choisissant un hébergeur français, on est sûr de se faire comprendre lorsqu’on aura un problème ou une question.

Disponibilité et vitesse de connexion

C’est un peu moins vrai aujourd’hui, puisque tous les hébergeurs se valent désormais en termes de performances, mais il est préférable de vérifier la réputation des hébergeurs en matière de taux de disponibilité et vitesse de connexion.

En effet, les internautes ne sont généralement pas patients. Si un site ne s’ouvre pas au bout de 10 secondes, alors beaucoup vont immédiatement partir sur un autre site. Idem si chaque page met du temps à répondre, c’est frustrant, et on quitte le site très rapidement. Aujourd’hui, la moyenne est de 4 secondes pour une ouverture de page et tous les hébergeurs de mon comparatif proposent ce niveau de chargement.

Le taux de disponibilité est également primordial. Il y aura toujours de petits problèmes rendant votre site indisponible, mais il faut que ce soit le moins longtemps possible et le plus rarement possible. Les hébergeurs promettent généralement 99,99 %, et c’est plutôt bien respecté. Lorsqu’un site n’est plus disponible, il perd du trafic. Pour un petit blog, ce n’est pas très grave, mais pour un gros site e-commerce, ce sont parfois de nombreuses ventes qui s’envolent.

Quelle sécurité ?

Ce n’est pas toujours évident pour le profane de comprendre les termes techniques employés pour parler de sécurité sur les pages des hébergeurs web. Il faut pourtant se renseigner sur les différents outils de protection mis à votre disposition. Le certificat SSL, WHOIS privé, et bien sûr tous les pare-feu et logiciel anti-hack proposés.

Vous pouvez également consulter les hébergeurs sur la fréquence des sauvegardes automatiques, ou sur la copie des données en double, pour vous assurer que vous ne perdre pas tout d’un coup si un serveur venait à planter.

Le service client

Un site reste ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7, on aura donc besoin du service client tout le temps. Tous les hébergeurs ne proposent pas cela et certains ne sont ouverts que pendant les heures de travail traditionnelles. Cela dit, il vaut mieux une réponse tardive et efficace, qu’un conseiller inutile à 4 heure du matin…

On apprécie surtout de trouver plusieurs possibilités de communication. Le téléphone et le mail bien sûr, mais également le tchat direct. Vous pouvez tester le service client avant de réserver votre hébergement. Même si vous n’avez pas de problème technique, vous noterez la réactivité et la pertinence des réponses à vos quelques questions.

Quoi qu’il en soit, ne vous fiez pas aux critiques des services clients sur internet. Très souvent, on ne trouve que les commentaires des mécontents et finalement ça ne veut pas dire que le service est mauvais, mais seulement que l’enseigne a beaucoup de succès, beaucoup de clients et donc une part de mécontents.

Comparer les prix

Bien sûr, il faut comparer le coût de l’hébergement et surtout les conditions qui vont avec. Car le prix est très souvent assez proche d’un hébergeur à un autre, mais ce sont les services et les performances qui varient énormément d’une solution à une autre. Certains semblent très peu chers, mais en ajoutant quelques options indispensables, ils sont finalement plus chers que les autres.

Les boites mails par exemple seront payantes chez certains et gratuites chez d’autres. Les noms de domaine peuvent être très bon marché la première année, et le coût du renouvellement peut s’avérer excessif, alors que certains proposent un prix de départ plus cher, mais un renouvellement bien plus bas chaque année.

D’une manière générale, faites bien attention que le prix soit le prix annuel normal de l’abonnement. On trouve quelques hébergeurs peu scrupuleux, qui mettent en avant des tarifs très avantageux, valables uniquement la première année. Le renouvellement coûte ensuite très cher, avec des frais de transfert élevés si vous souhaitez changer de prestataire. Bref, il faut être vigilant et ne pas se laisser berner par des offres trop alléchantes.

En matière d’hébergement, il est toujours préférable de payer quelques euros de plus chaque mois, mais d’avoir une solution bien adaptée à nos besoins. Pour débuter, on apprécie les offres uniques, tout illimité, qui permettent souvent de gérer de nombreux sites sans se poser trop de questions.